Départ Saint-Germain

Photos de notre groupe... lien à cliquer : https://plus.google.com/+GeorgesRoquebernoujo/posts/2ZcWWUAowZb Carte de notre balade... merci à Marcel :

Notre sortie au cirque de Navacelle

Album photos... Lien à cliquer: https://plus.google.com/+GeorgesRoquebernoujo/posts/QpiLt3KTPd3
La forêt précède l'homme le désert lui succède.
- interrogations devant le cimetière aux grands murs. - Qui a emporté le secret des lentes germinations, jusqu'au plafond du ciel ?... tous les bosquets d'arbres, leur bouche d'ombre et leur mélopée : jamais plus. Quels sont nos problèmes de relation avec la nature ?... Quelles espèces allons-nous délibérément sacrifier ? Parce que oui, terrible constat d’échec, nous en sommes là ! Désormais, pour beaucoup de naturalistes, préserver la biodiversité est une tâche au-dessus de nos moyens : Nous n’y parviendrons pas !... un chant du matin, pour les grands arbres et les feuilles parcourant un monde immense. Merci. Des photos interactives pour voir la transformation de la chenille en papillon ... et parfois la chenille est plus belle que le papillon contrairement à ce que l'on pense souvent ... à voir : lien à cliquer... http://www.ba-bamail.com/content.aspx?emailid=19420 https://www.visugpx.com/We8V09IEoF Une boucle de 20 km. départ Navacelle. Penchez vos têtes sur le cours bouillonnant de la Vis... nul ne peut remonter son courant !... passez le pont du diable ! Aujourd’hui nous chantons l’eau qui coule symbole d’éternité. Première montée ponctuée par de beaux belvédères avec des vues imprenables sur les profondeurs du cirque - En route vers les grandes steppes ; on passe avec le vent, pour rejoindre Vissec encadré de falaises qui crachent leurs blocs de calcaire. Le chemin devient un fleuve de pierre qui mène au sentier des moulins de La Foux… on honore les architectes, la hauteur et la force des murs, les rayons du soleil sur les remous de cette puissante résurgence.Pour bondir plus haut, laissez le cristal de l’eau et rejoignez le parcours bien balisé qui mène au point de départ.

Notre promenade à Azillanet

Pour voir les Photos de notre promenade... lien à cliquer ! https://plus.google.com/+GeorgesRoquebernoujo/posts/i7CubF9LJt7 Un bon témoignage !... j'en suis ravi, car ma génération était très marquée par l'engagement. la belle formule de Paul Valéry, écrite en 1931 : « le temps du monde fini commence ». l'ancien monde a été jeté bas, caduc... on savait pourtant : << la relation empirique aire-espèces bien connue des écologues depuis près de cent ans, dite loi d’Arrhenius, montre que la disparition massive des habitats à l’échelle locale et mondiale doit se solder par une réduction importante du nombre total d’espèces sur Terre d’ici quelques décennies (cf. Rosenzweig, 1995, 2001).>> Prêts pour de nouveaux ravages... avec des ruisseaux brûlés et des insecticides, c'est la victoire, on continue !... la destruction de la biodiversité, avec violence, avec d’énormes machines, on invente la perte de la matière organique, la compaction des terres, l'assèchement des zones humides qui augmentent l’amplitude des inondations de boues, qui détruisent inexorablement le potentiel productif de nos sols.>> Rien de révolutionnaire dans tout cela ! On est loin de propos de « dangereux écologistes » – Attendons aussi que les viticulteurs pleurent sans bravoure mais pour leur argent. La bonne conclusion « le temps du monde fini commence » nous en sommes déjà au «développement pourvu que ça dure» - Attendons-nous qu’il se termine !... << Le malheur ne s'admet point. Seul le bonheur semble dû.>> Vidéo Lien à cliquer : "La Nature est un temple où de vivants piliers Laissent parfois sortir de confuses paroles ; L’homme y passe à travers des forêts de symboles Qui l’observent avec des regards familiers. " Charles BAUDELAIRE https://www.facebook.com/NicolasHulotOfficiel/videos/919109461576069/ merci Nicolas Hulot
Je tiens à ce que la société française accorde autant d'importance à la reconquête de la biodiversité qu'elle en donne à la lutte contre le changement climatique, car nous ne pouvons réussir le défi du climat sans l'appui des écosystèmes qui sont nos premiers alliés dans cette lutte.
La trouille... de la Rouille Citrouille !... Ne soyons pas cons : - à suivre la production industrielle de la décadence sans nous poser de questions pour juger le profit des entrepreneurs qui vendent ou fabriquent les pesticides et herbicides... C'est sûr il tombera, tombera, tombera https://www.youtube.com/watch?v=aX4eZ1fpYwA << Si nous tirons tous, il tombera Cela ne peut durer plus longtemps >> Bien vermoulu il doît être déjà.